La médecine en Egypte antique

 

Les Egyptiens maîtrisent cette science depuis des temps très reculés. D'après certains documents retrouvés , leur savoir daterait d'avant 1600 ans avant J-C .
Ils savaient soigner les plaies , les piqures ainsi que certaines morsures d'animaux .
Certes , dans ces textes on retrouve aussi des formules magiques et des incatations . Malgré tout on a pu retrouver des documents indiquants des compositions de recettes médicinales encore utilisées à ce jour.
Fait pas moins important : le papyrus de Kahoum , un des plus célèbre retrouvé à ce jour , mentionne pour la première fois dans l'histoire de l'humanité une maladie qui dévore les tissus humains : le cancer .
D'autres papyrus ont étés retrouvés également contenant des notions d'anatomie , de chirurgie osseuse , et les traitements thérapeutiques qu'il convient d'utiliser pour chaque cas .
Indéniablement , les Egyptiens ont créé les bases de ce qu'est devenu aujourd'hui la médecine moderne .

 

Quelques exemple de plantes que les Egyptiens utilisaient
à des fins thérapeutiques :

Le blé . Servait à préparer de nombreux onguents . Il permettait de soigner des problêmes de peau.
L'érable sycomore. Il servait à la préparation de potions apaisantes
La figue noire .Utilisé pour soigner les bronches . C'est un fruit avec de bonnes vertus pectorales. Elle était également utilisée comme remède contre l'impuissance.
La menthe . Permettait de soigner les problèmes d'estomac.
Le papyrus .Etait utilisé pour la fabrication de supports pour l'écriture , mais aussi était connu pour ses vertus energétiques.
Le pavot .Utilisé pour apaiser , très bon calmant .