Formant autrefois l'ancienne Thèbes, les temples de Karnak et de Louxor
sont aujourd'hui, le plus grand site archéologique du monde.


Le temple d'Amon-Rê à Karnak est le plus vaste ensemble
religieux de l'Egypte ancienne.
C'est un ensemble de temples et de chapelles
(temple de Khonsou, de Ptah, d'Opet, Chapelle d'Osiris)
entouré d'un haut mur de briques crues.

Le pharaon Sésostris Ier (XIIème dynastie) éleva le premier temple.
Les pharaons successifs des XVIIIème et XIXème dynasties lui donnent un aspect de plus en plus imposant.
Thoutmosis Ier donne au temple son aspect définitif avec ses pylônes et obélisques..
Thoutmosis II y ajoute un lieu de cérémonie :la cour des fêtes.
Hatshepsout fait ériger un huitième pylône et bâtir la célèbre chapelle rouge. Ces travaux titanesques sont relatés sur les parois du temple de Deir el-Bahari.
Thoutmosis III consacrera une grande partie de ses butins de guerres à l'embellissement du temple..
Il fit, entre autre, creuser le lac sacré, créa la grande cour royale, entoura le temple de portes en granit rose.
C'est au pharaon Séthi Ier que l'on doit
la gigantesque salle hypostyle
que Ramsès II agrandit encore..
Une forêt de 134 colonnes
d'une hauteur 25 m environ.
La salle mesure 102m sur 53 et compte
134 colonnes florales épanouies de 25m
de haut environ.
Le colosse de Ramsès II
dans l'avant cour qui précède l'entrée
dans la salle hypostyle.

 

La stèle du Scarabée.

Le scarabée , "khepre" en égyptien, est le bousier sacré..
Cet insecte pousse devant lui une boule de fumier dans laquelle il pond ses oeufs et d'où jailliront les jeunes scarabées....il représentait pour les Egyptiens, celui qui "est venu à l'existence seul "
et qui avait créé le soleil.
Son éfigie était utilisée comme sceau ou amulette et lors de l'embaumement on le déposait à la place du coeur des défunts.

Aménophis III fit graver sur de gros scarabées tous les
évènements importants de son règne..

A Karnak, il fit dresser cette stèle, symbole de fertilité au sommet de laquelle un scarabée s'est posé.On la trouve près du
lac sacré qui symbolise l'Océan primordial...


La fête d'Opet


C'est la fête du temple d'Amon (Opet était le nom du temple) et du peuple égyptien tout entier.
Elle se déroule durant le deuxième mois de l'inondation et se prolonge pendant 24 jours.
.
Partant du temple de Karnak, Amon va rejoindre son épouse Mout dans le temple de Louxor.
Trente deux prêtres aux crânes rasés sortent la barque d'Amon (Ouserhat) du sanctuaire.
Pharaon marche en tête du cortège, suivi de la barque divine sur laquelle la statue d'Amon,
caché dans sa chapelle, a pris place.
La procession atteint le Nil où l'on place la barque sacrée sur l'une des 3 nefs de soixante mètres, ornée de béliers, animal symbole d'Amon.
Le cortège nautique glisse jusqu'au temple de Louxor.
Là, au coeur de la salle de la Naissance divine, La déesse Mout épouse symboliquement
le dieu Amon et redonne la vie à leur fils Khonsou.

Cette fête fût probablement instaurée par Aménophis III afin de légitimer sa naissance
sur un plan divin et asseoir davantage son pouvoir.
Elle fût célébrée jusqu'à la décadence égyptienne, lors du transfert de la capitale à Tanis.

Karnak en 1850

tel que l'a photographié
Maxime Ducamp