Horemheb

Dernier pharaon de la XVIIIème dynastie, successeur de Ay,
Horemheb régna de 1333 à 1306 avant JC.
Déjà Général des Armées sous le règne d'Aménophis IV,
il sût à la fois servir loyalement son Pharaon et
favoriser les prêtres du clergé d'Amon...
Aimé de ses soldats, personnage ambitieux et doté d'une grande
volonté, Horemheb bénéficie d'un immense prestige à Thèbes...



Horemheb faisant des offrandes aux divinités

Nommé grand majordome, on lui octroie ensuite le titre de
Prince et donc, placé au dessus du vizir.
Il dirige des expéditions militaires pour consolider les frontières,
menacées par les Hittites.
Il entreprend également une campagne en Palestine au côté du
jeune pharaon Toutânkhamon.
A la mort prématurée de ce dernier, Horemheb laisse
le vieux Ay accéder au trône....il ne règnera que peu de temps.
Et lorsqu'il disparaît, le pouvoir d'Horemheb est incontestable.
Il devient donc le nouveau pharaon.
Désireux d'annoncer une ère nouvelle pour le royaume,
Pharaon décide de faire raser la ville de Tell el-Amarna,
balayant ainsi l'hérésie d'Akhénaton.


Horemheb sous la protection du dieu Amon

Durant son règne, il réussit surtout à rétablir l'ordre social, mis
à mal durant la période amarnienne...
Il fut aussi un constructeur puisqu'on lui doit le commencement
de la salle hypostyle de Karnak, le temple funéraire d'Ay et
des édifices à Memphis...
C'est à Saqqarah que fut construit son tombeau et pourtant
c'est dans son hypogée de la Vallée des Rois qu'il se fit enterrer..
Avant sa mort et n'ayant probablement pas eu de fils, il choisit
son successeur , un soldat de carrière originaire de Tanis.
Ce soldat auquel Horemheb lèguera un pays
prospère après 27 ans de règne,
sera connu sous le nom de Ramsès Ier,
fondateur de la XIXème dynastie, début des Ramessides.