Le temple à l'époque de la reine Hatshepsout (reconstitution 3D ).
Un grand merci à Gérard Homman pour les statues.

A l'ouest de la Nécropole de Thèbes , dans un site superbe se trouve le temple de Deir el-Bahari.
Construit sous la 18ème dynastie par la reine Hatshepsout , ce temple formidablement bien conservé , témoigne du génie de l'architecte Semout.

Un des colosses osiriaques de la Reine Hatchepsout ornant le portique supérieur
Ce spéos (creusé et taillé dans le rocher) dominé par les falaises de la montagne Thébaine fut construit à côté du temple de Montouhotep 2 pharaon de la 11ème dynastie.
Il est organisé en 3 terrasses successives s'élevant vers le sanctuaire .
Ce dernier est recouvert de bas reliefs nous informant des faits marquants du reigne de Hatshepsout.

A l'époque de la reine , le temple était entouré de verdure et d'arbres aux essences de toutes sortes , ramenés du pays de Pount .

Vue générale de la terrasse supérieure délimitée par le portique à l'Est et par la paroi rocheuse à l'Ouest. Au centre s'ouvre l'entrée du sanctuaire d'Amon qui s'enfonce à l'intérieur de la montagne
La première terrasse , la plus grande , était agrémentée de bassins ornés de plantes exotiques. C'est sur le côté de la rampe menant à la terrasse supérieure que l'on peut trouver les premiers bas-reliefs du temple.
La deuxième terrasse donne accès à une chapelle dédiée à Anubis , dotée d'une salle hypostyle , qui est dans un état de conservation remarquable .Les plafonds sont ornés de ciels étoilés.
Un portique soutenant la terrasse supérieure est formée de deux rangées de 22 piliers.
A l'extrémité deux salles hypostyles et une série de chambres s'enfoncent dans la montagne.

Chapelle inférieure d'Anubis (côté nord de la terrasse) est précédée d'une belle salle hypostyle à douze colonnes cannelées et plafond astronomique, suivie de trois petites chambres voûtées se succédant en chicane
Ce temple est ,et restera encore longtemps un des chefs d'oeuvre de l'Egypte antique.