AMENOPHIS III

l'esthète...

 

Le règne d'Aménophis III, pharaon de la XVIIIème dynastie,
marque l'apogée du nouvel empire..
Fils de Thoutmosis IV, il accède au trône à l'âge de 12 ans, et
épouse Tiyi, furure grande reine, deux ans plus tard.

 

 

Durant son règne Aménophis III n'entreprend
qu'une seule et unique campagne militaire en Palestine..
Il a hérité d'un royaume en paix, puissant et respecté, grâce
à ses prédecesseurs dont, surtout, le grand Thoutmosis III.

La civilisation égyptienne rayonne sur tout le bassin méditerranéen.
Aménophis III profite donc de cette prospérité paisible
pour se consacrer à la splendeur de son royaume.
Il ouvre une ère artistique monumentale
et d'un très grand raffinement.
Il couvre l'Egypte de monuments magnifiques...
Il fait ériger des temples somptueux à Eléphantine, Aniba,
Ouadi er-Sébouna, Kawa, Sésébi..
Dans le nord du pays, il embellit les cités de Bubastis et d'Athribis.
A Saqqarah, il débute les travaux du Sérapéum.
Il laissera aussi son empreinte à Elkab, Abydos, Hermopolis,
Thèbes, Karnak...
Sur le bord du Nil, il fera construire un gigantesque temple
funéraire, détruit plus tard et dont ils ne restent que
les fameux colosses de Memnon.
Vaincu par la maladie qui le ronge, Aménophis III
meurt après 37 ans de règne laissant le pouvoir
à son jeune fils Aménophis IV, le futur Akhénaton...